Comment se préparer pour l’examen d’une formation en prothésie ongulaire ?

par Léonie Perrier
prothésie ongulaire

Participer à un examen n’a jamais été une chose anodine. Pour espérer réussir, il y a une certaine préparation à faire. Aucune filière ou formation n’en fait l’exception. Il en est donc de même pour les examens en prothésie ongulaire. S’il en est ainsi, comment se préparer alors ?

Qu’est-ce que la prothésie ongulaire ?

La prothésie ongulaire est le métier au travers duquel on apprend à rendre jolis les ongles. En termes plus facile, on peut dire qu’il s’agit de la formation approfondie en pédicure manucure. Quelqu’un qui prétend donc être un prothésiste ongulaire, est un professionnel des ongles. C’est quelqu’un qui maitrise la pause des vernis à ongles, l’utilisation des extensions d’ongles, l’art de dessiner sur les ongles et etc.

Quelques étapes importantes dans la préparation de l’examen en prothésie ongulaire

L’étape de la révision des notions et techniques apprises

Pour qu’il y ait examen, c’est qu’il y a eu formation. L’examen est donc organisé pour tester les compétences des apprenants. Alors, la première chose à faire lors de la préparation de votre examen pour la formation prothésie ongulaire, c’est de bien réviser vos cours. S’exercer dans l’application des différentes méthodes enseignées tout le long de la formation. Ne pas maitriser ses notions avant d’aller à l’examen est pratiquement une folie.

L’étape de l’acquisition des différents instruments ou équipements nécessaires

Quand bien même des notions théoriques auraient été inculquées aux apprenants, la plupart des épreuves de l’examen en prothésie ongulaire seraient pratiques. Ainsi donc, il faut avoir certains instruments pour pouvoir bien composer. Au nombre de ces équipements, on peut citer par exemple le bâtonner manucurie, la brosse à ongles, le pinceau dépoussiérant, une paire de ciseaux, le polissoir, la lime, et beaucoup d’autres encore. Ces accessoires sont indispensables, pour pouvoir passer un examen sans stress pour la formation prothèsie ongulaire.

La serviette-éponge, la lampe UV/LED, la fraise fine, les vernis à ongles et autres doivent également faire partie de la liste d’accessoires à avoir pour aller composer.

L’étape de l’encouragement

Tel que soit l’examen que l’on veut passer, il est important de s’encourager, de croire en soi. Une fois que tout est prêt, il faut se charger mentalement. Aborder les épreuves d’examen tout en étant bien motivé, c’est réussir déjà une partie de l’examen.

A la suite de quelle formation l’examen en prothésie ongulaire est fait ?

Pour devenir prothésiste ongulaire, il faut avoir fait une formation ou suivie des cours à différents niveaux. Tout dépend du niveau de professionnalisme voulu. Ainsi donc, il y a le CAP esthétique-cosmétique-parfumerie, le BAC pro esthétique, le BTS esthétique, et même le Bachelor esthétique. A la fin de chacune de ces formations, un examen est passé pour que l’on juge de la capacité des étudiants dans le domaine.

Si vous avez donc envie de devenir un professionnel des ongles, vous savez dès aujourd’hui vers quelle formation vous tourner. Certaines de ces formations ne durent même pas. Deux ans, et vous pouvez vous faire examiner et devenir votre propre chef.  

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus