Tout savoir sur le magnésium pendant la grossesse

par Léonie Perrier
Magnésium et grossesse

Durant la grossesse, les apports nutritionnels des femmes doivent être comblés et ils sont le plus souvent supérieurs. Le magnésium est l’un des sels minéraux qui jouent un rôle clé chez la femme enceinte et il présente plusieurs intérêts. Ostéoporose, hypertension artérielle, crampes… Que faut-il savoir sur le magnésium et la grossesse ?

Magnésium et grossesse : besoins et sources

Notre corps contient environ 25 grammes de magnésium, un sel minéral qui lui est essentiel puisqu’il n’est pas capable de le synthétiser. Idéalement réparti entre les os et les différents organes du corps, le magnésium est nécessaire à un grand nombre de mécanismes et fonctions : équilibre émotionnel et nerveux, immunité, contraction musculaire… Ses rôles sont divers et variés, et ils deviennent plus que jamais essentiels au cours de la grossesse !

Quels sont les besoins en magnésium durant la grossesse ?

Nos besoins en magnésium évoluent tout au long de la vie. Ils varient également en fonction de l’âge, de la condition physique de la personne et de son sexe. Bien sûr, la grossesse fait augmenter les besoins nutritionnels des femmes, qui deviennent généralement plus importants. Habituellement, les besoins classiques d’une femme sont de 360 mg de magnésium par jour. Durant la grossesse, ils grimpent à 400 mg par jour. Notre alimentation doit s’adapter pour répondre au mieux à ces besoins accrus en minéraux et vitamines essentiels.

Les principales sources de magnésium

Une consommation plus importante d’aliments contenant du magnésium est généralement nécessaire au cours de la grossesse. On le trouve essentiellement dans les légumineuses, les céréales complètes et les oléagineux, mais aussi dans le maïs, les fruits de mer et le chocolat noir. Les eaux minérales ainsi que les fruits et légumes en sont aussi de très bonnes sources. Bananes, avocats, épinards, légumes verts, etc. Si votre alimentation ne suffit pas à combler vos besoins, tournez-vous vers votre médecin ou sage-femme. La supplémentation en magnésium est courante durant la grossesse, mais l’automédication reste déconseillée.

femme enceinte

Les rôles du magnésium chez la femme enceinte

Quels sont les rôles et les bienfaits du magnésium chez la femme enceinte ? Natura Force vous apporte quelques éléments de réponse.

Des effets sur la pression artérielle

Le magnésium intervient sur plusieurs mécanismes dont l’un des principaux est la circulation sanguine. On sait qu’il réduit le risque d’hypertension artérielle et de pré-éclampsie en régulant la tension artérielle de la femme enceinte. D’une façon générale, le magnésium contribue à prévenir et à lutter contre l’hypertension artérielle chez la femme enceinte, mais pas seulement (1). Des apports quotidiens suffisants permettent de réduire le risque artériel, et de pousser la grossesse jusqu’à son terme. En effet, ce minéral est nécessaire pour limiter le risque de prématurité.

Magnésium et grossesse : réduire les crampes et la fatigue

Durant la grossesse, la majorité des femmes souffrent de crampes. Le corps mis à rude épreuve peut avoir du mal à suivre la cadence. Spasmes, douleurs, crampes… Ces maux sont très fréquents et le magnésium contribue à les soulager. Il réduit les crampes dans les jambes chez la femme enceinte et peut aussi en réduire la fréquence ainsi que l’intensité (2) (3).

En outre, la forme et l’immunité de la femme sont aussi durement affectées par la grossesse. Le magnésium participe au processus immunitaire de notre corps et peut augmenter l’efficacité de nos défenses face aux agressions extérieures. En outre, le magnésium participe aussi au confort intestinal et au processus de digestion, ainsi qu’au mécanisme de contraction musculaire. Des besoins nutritionnels comblés assurent donc une forme constante et moins de fatigue chez la femme enceinte.

Diminuer le risque d’ostéoporose

Au cours de la grossesse, le fœtus puise les nutriments dont il a besoin pour se développer dans les réserves de sa mère. Pour cette raison, la femme enceinte doit faire le nécessaire pour combler ses besoins nutritionnels accrus. Le magnésium est bien sûr l’un de ces sels minéraux indispensables au développement de l’enfant in utero. Il existe un réel risque de développement de l’ostéoporose à la suite de la grossesse, notamment si la femme a souffert de carences alimentaires (4). L’ostéoporose est une maladie osseuse qui affaiblit les os et les rend plus vulnérables aux fractures. Le calcium et le magnésium sont indispensables pour prévenir cette maladie durant la grossesse, et bien après (5).

magnésium chez la femme enceinte

Participer au développement de l’enfant

Le développement d’un enfant dans l’utérus de sa mère débute à l’instant de la fécondation. Dès lors, il a besoin de minéraux, d’oligo-éléments et de vitamines qui lui sont essentiels. Comme tous les sels minéraux, le magnésium participe aussi activement à son développement. Il est indispensable à l’équilibre nerveux et émotionnel de l’enfant, mais également à son système cérébral. En outre, comme il est l’un des composants de ses muscles et de ses os, des apports quotidiens et suffisants sont nécessaires à son développement : constitution des muscles, du squelette… Pour cette simple raison, chaque femme enceinte doit s’assurer des apports suffisants en magnésium grâce à son alimentation ou à la supplémentation (sur avis médical).

Les conséquences d’une carence ou d’un déficit en magnésium

Lorsqu’elle manque de magnésium, la femme enceinte ressent généralement une fatigue inhabituelle, de l’anxiété et un sommeil perturbé. Des troubles digestifs, des douleurs musculaires, des bourdonnements dans les oreilles et de la nervosité sont des signes qui ne trompent pas. Ils s’associent aussi à des vertiges, des palpitations, des douleurs lombo-pelviennes, de la rétention d’eau et une gêne respiratoire. Ces signes doivent vous alerter et vous inciter à solliciter un avis médical. La vigilance est de mise, car les déficits en minéraux essentiels sont néfastes pour la femme et pour son bébé.

En effet, si le manque de magnésium est un fait rare chez les embryons, il ne faut pas pour autant négliger les apports nutritionnels. Le magnésium étant essentiel au bon développement du fœtus, il doit lui être apporté en quantité suffisante. Celui-ci puisera les minéraux qui lui sont nécessaires dans les réserves de sa mère. Celle-ci entrera en carence grave avant le bébé, mais c’est une situation qu’il faut éviter à tout prix. Un suivi médical est nécessaire pour chaque femme enceinte et la supplémentation en magnésium sera alors envisagée si l’alimentation ne suffit pas.

Vous aimerez peut-être aussi

2 commentaires

Adoptez un mode de vie sain : nos meilleurs conseils pour les femmes | Rondes Dessus Dessous 26 octobre 2020 - 21h53

[…] – Pendant la grossesse, vous avez besoin de plus de certains nutriments (protéines, calcium, magnésium, fer et acide folique) que d’habitude pour soutenir le développement de votre […]

Répondre
Nutrition : 15 conseils efficaces pour les femmes ! | Rondes Dessus Dessous 29 octobre 2020 - 22h09

[…] Un autre conseil pour la nutrition des femmes est d’obtenir la bonne quantité de vitamine D et de magnésium. […]

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site web.

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus